mercredi, juillet 02, 2008

Los Angeles, sans Los Angeles

Je me suis encore fait un devoir d'aller à un endroit, sans y mettre les pieds. Cette fois par contre c'était prévu! Je voulais aller profiter du beau temps et des plages de Los Angeles sans y mettre les pieds, c'est réussi! Il a fait soleil et entre 80° et 85°F tous les jours.


J'étais précisément à Hermosa Beach, au sud de Los Angeles, à l'auberge Surf City Hostel. J'ai passé 5 merveilleuses journées sur la plage. À part lire et manger (et peut-être, faire le party le soir), j'ai fait très peu de choses. Vraiment très relaxant, j'en avais besoin! Ceci est la vue que j'avais depuis ma chambre.


J'en ai profité pour aller faire un pèlerinage sur les lieux de tournage de la série télé The O.C. pour ceux qui connaissent. À Redondo Beach, la ville juste au sud de Hermosa Beach. (Ce n'est pas à New Port Beach!). J'ai vu pu voir le «pier», le «dinner» et évidemment la superbe plage.

J'ai réussi à me trouver des lifts en voiture autant pour l'aller que pour le retour, beaucoup plus rapide que l'autobus et aussi économique. Environ 5 h 30 -6 heures de routes au lieu d'une dizaine. C'était très brumeux sur le chemin du retour, ce n’était pas le smog, mais bien les feux de forêt. J'en ai seulement entendu parler sur Cyberpresse donc ça ne semble pas inquiéter grand monde par ici même si l'état d'urgence a été déclaré! Ce qui semble inquiéter les gens c'est davantage le prix de l'essence. J'ai pu lire dans un journal de Los Angeles que les gens songeaient à quitter la banlieue pour se rapprocher de la ville. C'est pas une mauvaise idée mais ils devraient commencer par vendre leur VUS. C'est juste incroyable à Los Angeles, les "voitures" sont vraiment minoritaires.

-----

J'ai découvert aujourd'hui le blogue d'un autre québécois aux États-Unis: François Hogue au Texas. Je l'ai lu en entier d'un seul coup, vraiment très bon. Il est assez drôle dans ses histoires et c'est assez similaire à ici sur plusieurs points de vue. Il parle du très subtil art des accolades, à l'opposé des becs. Des tentatives d'expliquer la différence culturelle du Québec par rapport au Canada. J'ai bien tenté de faire ça en tentant d'expliquer pourquoi au Québec on déménageait le 1er juillet plutôt que de lancer des feux d'artifice artisanaux comme ils font ici. (On ne m'a pas vraiment compris). Il parle aussi des «smores», ce qu'on mange autour d'un feu de camp (au lieu de classiques guimauves).

--------

Après avoir raté la St-Jean et le "Canada's Day", je vais enfin pouvoir me reprendre avec le "Fourth of July" vendredi. Je n'ai aucune idée ce que je vais faire, mais je vais compter sur mes colocs pour me divertir!

----
Album photo de la plage:
Hermosa Beach (LA)

1 commentaire:

  1. Yo jérôme!
    Good tes nouvelles. Ça donne le goût d’y aller! Pis belle photo du «smores» ;) J’en ai d’ailleurs mangé cet été. Lâche pas le stage et ta belle vie californienne!

    RépondreSupprimer